Bilan – Virage en douceur


Confidence – J’ai toujours imaginé ma vie comme une valise dans laquelle j’allais entasser pleins de projets, des rêves réalisés. Pourquoi, parce que ma grand-mère qui me gardait souvent les week-end était triste et neurasthénique. Donc, pour tous les aspects de ma vie, j’élabore des listes, des objectifs. En faisant le bilan de cette année, j’ai réalisé que j’avais lentement bifurqué vers autre chose. Répondre à des idées, des intuitions parfois étranges. Cela m’a donné beaucoup de joie authentique. À l’aube de 2023, à l’heure où la tradition nous invite à dresser la liste de tout ce que l’on veut changer, où les résolutions s’alignent, les unes plus ambitieuses que les autres, j’ai envie de faire le bilan de l’année qui s’écoule aujourd’hui. Mon objectif est simple. Je veux identifier toutes les actions qui m’ont procuré de la joie, un sentiment de bien-être et la douce certitude de vivre des moments privilégiés.

Évidemment, je dresse aussi la liste de tout ce que j’ai fait ou vécu, tout ce qui m’a grugé temps et énergie. Ces projets pour lesquels j’ai déployé du courage, du travail, une ardeur déterminée et qui n’ont pas toujours abouti selon mes espérances.


Si j’aborde mon bilan ainsi c’est dans le but de me délester de tous les objectifs que je me fixe croyant qu’ils sont nécessaires à mon bonheur et qui sont, parfois, sources de stress.
En revoyant le fil de l’année, je dois bien avouer que lorsque j’ai osé faire de la place à des idées qui semblaient surgir de nulle part, loin de mes objectifs initiaux, lorsque je laissais la parole aux intuitions parfois inhabituelles qui m’invitaient à entreprendre des chemins imprévus, cela m’a procuré beaucoup de joie simple. Mieux, une certaine sérénité. La conviction que je pouvais suivre l’élan intuitif, cette petite voix qui nous suggère des idées, et qui sait, mieux que nous, ce qui nous convient. C’est la magie de la
vie.


Cela ne m’empêche pas de tenter de visualiser les bonheurs de 2023. Cependant, au lieu de définir concrètement comment j’arriverai à apprécier la vie plus sereinement, j’ai décidé d’être davantage à l’écoute des imprévus, des signes de la vie et de prendre le temps d’entrer là où les portes s’ouvrent. Souvent, nous avons des bonnes idées mais nous les remettons à plus tard car elles nous paraissent simplistes, exotiques, originales, loufoques, bref, à cent mille lieues de nos habitudes. Cela nous déstabilise. On n’ose pas emprunter les chemins de traverse. On reste dans le rang, dans le moule que nous nous sommes confectionnés.


Pour ma part, les joies authentiques se résument facilement à quelques éléments. Outre le plaisir d’être en famille, avec des amis, il y a le désir légitime d’utiliser les talents qui m’ont été attribués et de les mettre à profit pour procurer du bien-être à d’autres. En ce qui me concerne, l’écriture de poèmes à propos de gens passionnés par leur métier m’a permis de rencontrer des gens merveilleux, des êtres humains habités par leur vision et qui, de surcroît, procurent du bonheur autour d’eux. L’écriture permet l’expression des talents et de la vitalité des êtres humains, des gens inconnus de moi mais que, grâce à
l’idée d’écrire un poème pour leur rendre hommage, m’a permis de donner un peu de joie.

L’accompagnement de personnes désireuses de s’engager dans l’écriture m’a également fait vivre des moments « océaniques » où je pouvais ressentir la joie de ces adeptes de l’écriture à qui j’avais pu donner un coup de pouce pour ne pas abandonner leur rêve d’écrire. Il n’y a pas de plus beau cadeau que celui de voir la lumière briller dans le regard de l’être qui ose emprunter le chemin de ses aspirations. Si vous voyez une porte s’ouvrir pour vous inviter à poser un petit pas vers un projet qui vous tient à cœur, n’hésitez pas, faites confiance aux signes de la Vie et laissez-vous emporter sur le flot de votre destinée, un pas à la fois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RIEN NE ME PRÉDESTINAIT À L’ÉCRITURE

janvier 21, 2023

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *